Grossesse

La prime à la naissance, comment ça marche ?


Vous venez d'apprendre que vous étiez enceinte ou allez adopter ? Pour vous équiper et vous préparer à l'arrivée de votre bébé, vous avez droit à la prime à la naissance. Comment faire pour la toucher ? On vous dit tout !

  • La prime à la naissance de la prestation d'accueil du jeune enfant (Paje) est une prime versée sous condition de ressources pour préparer l'arrivée de l'enfant. Elle a pour but de faire face aux dépenses liées à l'arrivée d'un d'enfant. Elle est versée une seule fois après la naissance de votre enfant, avant la fin de son 2e mois.

Conditions d'attributions :

  • Quelle que soit votre nationalité, vous devez résider en France et remplir les conditions de droits au séjour si vous êtes ressortissant de l'Union européenne ou de la Suisse, ou fournir à la Caf un titre de séjour valide si vous êtes étranger non ressortissant de l'Union européenne.
  • Vous devez avoir passé le premier examen prénatal (avant la fin du 3e mois de grossesse). A l'aide de votre carte vitale, le médecin ou la sage-femme pratiquant cet examen remplira votre déclaration de grossesse en ligne et vous remettra un document intitulé "Premier examen prénatal" qui vous permettra de déclarer votre grossesse auprès de votre Caisse d'allocations familiales et de votre caisse primaire d'Assurance maladie. Ces 2 organismes doivent être prévenus dans les 14 premières semaines de votre grossesse.
  • Son montant : pour les enfants nés à compter du 1er avril 2018, le montant jusqu'au 31 mars 2020 est de 941,67 € (pour un enfant à naître, le double de cette somme pour des jumeaux, le triple pour des triplés… ).
  • Vos revenus doivent être inférieurs aux plafonds de ressources ci-dessous :
Nombre d'enfant(s)Couples avec un seul revenu d'activitéParent isolé ou couple avec deux revenus d'activité
131 345 €41 425 €
237 614 €47 694 €
345 137 €55 217 €
Par enfant supplémnentaire7 523 €7 523 €

Article mis à jour le 12/09/2019